Je suis un individu plein d’intelligence, d’imagination et de capacités. Plein d’atouts, plein d’avantages.
On m’a dit que j’étais un soleil, et d’après les apparences, je suis quelqu’un de merveilleux.
J’admets quand même ces atouts, mais je n’en viens pas à dire que je suis merveilleux : je ne parviens pas à exploiter ces capacités et c’est dû à mon syndrome.

Conclusion :
J’ai des chances et des privilèges et c’est lié à ma nature, même si c’est grâce à mon syndrome. Mais grâce à mon syndrome, j’ai gâché plein d’occasions.

[field author]
Nathanaël