Il était une fois, dans un palais de verre aux éclairages ultra fluorescents, situé dans une contrée noire comme du charbon, une petite princesse nommée Blanche-Neige, à cause de la couleur de sa peau. Le roi, son père, veuf de sa première épouse, s’était remarié avec une femme aussi laide qu’un corbeau, qui devint ainsi la belle-mère de Blanche-Neige, mais qui la haïssait.

Un jour, la méchante reine ordonna à un farouche guerrier aussi moche que Schwarzenegger, Stallone et van Damme réunis, d’emmener Blanche-Neige dans une grotte fort lugubre, de l’assassiner et de lui rapporter son cœur. Mais, lorsqu’ils y furent, le guerrier eut pitié et dit à son tour à Blanche-Neige, non sans lui avoir révélé l’horrible ordre de la reine, de chercher refuge dans quelque maison. Après quoi, il explora la grotte, trouva un ours endormi, le tua afin de rapporter son cœur à la reine pour qu’elle crût sa rivale morte.

Pendant des jours et des jours, Blanche-Neige erra dans le froid de la nature hostile ; puis, un beau matin, elle découvrit une étrange maisonnette de forme conique. Elle entra, mais ne trouva personne. Toutefois, elle comprit que sept personnes y habitaient , car autour d’une petite table étaient disposées sept chaises . D’un vaisselier, elle sortit sept assiettes et verres en forme d’étoiles ; des tiroirs de la table, sept fourchettes et couteaux en forme de tridents. Elle les disposa.

Le soir venu, les propriétaires revinrent : c’étaient des cybernautes , des chevaliers redresseurs de torts et, quand elle leur eût conté son histoire , ils lui jurèrent fidélité et protection.

Quelques jours plus tard, la reine, qui avait l’habitude de demander à son miroir si elle était la plus belle femme du royaume et de l’entendre lui répondre que oui, fut fort surprise qu’il lui apprenne que Blanche-Neige l’était bien plus qu’elle. Elle se passa alors un rayon laser dans le bras pour se transformer en une interplanétaire marchande de vêtements et, ayant   demandé au

miroir où vivait sa rivale, alla lui proposer une minijupe en fer. Enchantée, Blanche-Neige l’essaya et s’évanouit. Le soir, les cybernautes la réanimèrent et lui interdirent d’ouvrir désormais à qui que ce fût.

Mais le lendemain, la reine, ayant appris qu’elle était toujours vivante, se passa un rayon laser dans la tête pour se transformer en une intergalactique marchande de fruits et alla lui proposer une espèce de kiwi périmé, mais dont elle avait caché le côté pourri. Blanche-Neige le mangea, eut mal au ventre et s’évanouit de nouveau… Le soir, ils la crurent décédée et la mirent dans un cercueil en étain afin de l’enterrer le lendemain et la veillèrent toute la nuit.

Le lendemain, le prince du pays voisin vint à passer, les rencontra, s’éprit d’elle et leur demanda sa main. Comme il insistait, ils le menacèrent, puisqu’ils étaient cybernautes , mais il la sortit de sa léthargie en l’embrassant sur la bouche . Ils se fiancèrent, convièrent les cybernautes à leurs noces, allèrent dans le palais d’acier du prince, se marièrent, eurent beaucoup d’enfants et furent très heureux devant leur nouvel ordinateur.

[field author]
Florent