Fadela Amara a accepté l’invitation proposé par le Papotin pour l’interviewé lors de leur passage à RTL. Elle a passé un peu de temps avec nous et a accepté de répondre à la myriade de question des Papotins.


[nx_slider source= »media: 1743″ limit= »1″ link= »post » title= »no »]
 


Arnaud : Quel est ton nom ?

F.A : Je m’appelle Fadela Amera. Mon prénom c’est Fadela et mon nom est Amara

Arnaud : Je peux t’appeler Fadela, c’est quand ton anniversaire ?

F.A : Le 25 avril

Arnaud : Tu as quel âge ?

FA : J’ai un certain âge ; je te le dirai dans l’oreille. Oui, on peut se tutoyer.

Arnaud : Moi j’ai 41 ans, ça m’est égal, je peux dire mon âge.

F.A : Moi je suis une fille

Arnaud : Oui, on me dit que l’âge des jeunes filles et des jeunes hommes peut se demander. Il ya quelque chose qui m’inquiète Tamara…Tu habites où ?

F.A : Dans le 13ème.

Arnaud : Tu es mariée ?

F.A : Je suis occupée je ne suis pas marié… mais je suis occupé !

Arnaud : Qu’est ce que ça veut dire que tu es occupée je ne vois pas ce que ça veut dire.

F.A : Ça veut dire tout simplement que j’ai quelqu’un dans ma vie mais je ne suis pas marié.

Arnaud : Il s’appelle comment cette personne ?

F.A : Elle s’appelle… mais attend Arnaud tu es entrain de me griller. Arnaud s’il te plait, je te dirais ça en tête à tête je ne veux pas que tout le monde le sache.

Arnaud : Pour quoi tu ne veux pas que tout le monde le sache ?

F.A : Parce que c’est ma vie privée.

 

David : Je suis travailleur dans l’ ESAT Turbulences, le directeur attend des subventions pour ouvrir un foyer. Pourquoi ça prend autant de temps ?

F.A : Ça n’est pas le domaine de ma compétence mais je vais te répondre, je vais vous répondre parce que vous m’avez vouvoyé : Les subventions sont toujours très longues à obtenir parce que nous avons une administration très lourde, qui demande énormément de papiers et donc on perd beaucoup de temps pour rentrer dans les clous et obtenir une subvention.

 

Nathanaël : Qu’est ce que vous avez comme fonction ?

F.A : Je suis Secrétaire d’Etat à la politique de la ville

 

Nathanaël : De quelle ville ?

F.A : De toutes les villes où il ya des problèmes. Je m occupe exactement de ce que l’on appelle la géographie prioritaire. Ce sont des villes où il y a des quartiers, des endroits où se concentrent les difficultés.

Nathanaël : Comme Paris.

F.A : Il y a des zones dans Paris mais il y en a surtout en région parisienne et un peu dans les grandes villes comme Lyon, Marseille…

Nathanaël : Est ce que pour les sports ça fait partie de tes compétences ?

F.A : Pas directement de mes compétences mais je travaille beaucoup avec chacun des ministres au gouvernement donc Rama Yade et Roselyne Bachelot puisque ce sont elles qui ont ces compétences.

Nathanaël : Est-ce que tu sais ce qu’il faudrait faire ?

F.A : Je sais ce qu’il faut faire à peu près, mais j’ai toujours besoin des acteurs de terrain pour m’alimenter, me faire des propositions…

Rafaël : Qu’est ce que vous prenez comme décisions ?

F.A : Qu’est ce que je prends comme décisions ?

Rafaël : Comme grandes décisions !

F.A : Alors là, c’est une grande question. Je peux prendre des décisions sur les problèmes d’exclusions, sur les questions sociales, les questions économiques…

Rafaël : Qu’est ce qui est le plus élevé Secrétaire d’Etat ou Ministre ?

F.A : Il vaut mieux être ministre… Les décisions politiques que tu prends tu peux les mettre très vite en application et tu as un budget. Quand tu es Secrétaire d’Etat tu es le parent pauvre du gouvernement. Quand tu es Secrétaire d’Etat tu es sous tutelle quand tu décides quelque chose il faut que tu sois en accord avec ton ministre de tutelle. Mais je vais te faire une confidence, je suis une rebelle donc avec tout le respect que je dois à mon ministre je prends des décisions sans concertation. Mais je pense qu’il y a un minimum de confiance et puis je connais parfaitement le sujet que je traite.

David : Est ce que vous faites des choses pour le logement social dans l’ile de France pour le manque de logement à Paris ?

F.A : Cette compétence là elle relève du Secrétaire d’Etat au logement. Par contre, moi j’ai dans le cadre mes responsabilités ce qu’on appelle la rénovation urbaine.   En faite c’est retaper tous les quartiers, les logements sociaux qui sont dégradés. On s’occupe de les réhabiliter.