Adrien Nizard

Les grèves, ça commence à bien faire.

Je ne peux pas aller dans les endroits que j’aime.

Je ne peux pas prendre le métro pour aller voir la personne que je veux. Ça commence à bien faire.

Les bus mettent un certain temps. Il y a beaucoup de monde. Parfois il faut aller à pied. Après ça énerve les gens un peu. Comme quand dans les boulevards il ne sont pas contents et que sur leurs têtes il y a des éclairs ou des têtes de mort.

Les usagers risquent d’en avoir marre. Un jour ils vont bloquer les centres de vacances.

C’est insupportable. Un peu … pas cool.

Si le bus n’arrive pas, je dois rentrer chez moi à pied, direction la porte Maillot puis l’attente du bus dans le froid. Une fois j’ai dû rentrer chez moi à pied sous la pluie, avec un parapluie.

Quand est-ce que ça va se terminer ?

On va jeter des oeufs pourris.

À suivre…