Les rêves, ça fait rêver, la nuit quand il y a du vent, quand il y a une grève nationale à la SNCF (pas à la RATP).
Les rêves, ça fait penser quand Claude a la toux des fois, à Mathilde qui dort en pyjama orange ; ça fait rêver quand elle a un appareil qu’on retire. Des fois, elle met sa montre dans la mer pour dire aux crabes et aux petits poissons que Jean-Christophe se rase pas à la barbe du père Noël.
Les rêves font penser à la Vigilance Orange quand je fais le lit de Claude et Danièle parce que le lit est vieux (ils l’ont acheté rue de Sèvres, comme les Deux Sèvres) et qu’il me font un gros bisou que je mets dans le lit 5 minutes avant qu’ils arrivent.
[field author]