Cher Papotin, chère Papotine. Quand la mer se lève je dépotine, quand la mer se couche, je popoquine, mais j’ai rigolé quand la lune se lève, se retourne. Des Papotins dans la mer, voyageur de l’eau, l’amour dans la boite à sardines. Mon cœur est dans deux voyageurs que j’aime beaucoup et le Papotin et Brigitte à la fois.
Saïd El Bijaoui,
25 mars 2004