Dans l’immense immeuble de la vie
J’ai vu des gens de tous âges
Et de toutes couleurs
Séparés par des étages
Dans leur douleur
Quand la douleur devient haine
La division devient reine
Et du premier au millième étage
Dans les yeux c’est la peine, la rage
Heureusement de temps en temps
La paix est de passage
Tous les étages la voient
Et tous l’envient
Car le cœur même de pierre
Est une vie
Une douceur on recherche
Mais le manque de patience
Les heures défilent
Au rythme de la violence
Sale ambiance
J’en ai vu faire l’amour
Mais fermer les volets
J’en ai vu les ouvrir en grand
Et en public te violer
Est-ce si difficile de vivre ensemble
Je sens que l’immeuble de la vie tremble
Alors avant qu’il s’écroule
Il me semble
Qu’on devrait s’unir
Et non se punir
Donc tâchons de faire au mieux pour que les choses changent
A chaque étage,
Son cœur on se doit d’ouvrir
[field author]