C’est une charmante jeune femme qui vient au Papotin. Je l’aime bien. Si elle était d’accord, je mettrais ma tête contre la sienne.

Quand je la vois, je voudrais lui dire : « comment ça va toi ? et je pense qu’elle me répond : « ça va très bien ». Une autre chose que je voudrais lui dire : « Toi, Annie, toi », comme je dis aux personnes que j’aime bien, et comme je disais à mon petit chat Tisli que j’aimais tant.

Je suppose que c’est doux une fille d’après l’apparence de la tête mais ça dépend peut-être lesquelles, et je suis sûr que la tête d’Annie Morillon est douce.

[field author]
Avatar