Je suis comme dit Léonor « un arbre à frites » qui se promène dans la forêt et ramasse des champignons et fait exprès de faire des fugues.
Il répète la même chose. Il se sent tendu. Il se fait des ennemis et puis il vomit !
Un arbre à frites fait la fête, rencontre des copains de son âge et vont cueillir le muguet.
Puis vont au cinéma, puis vont boire un coup, se marrent, se détendent, passent un bon moment et finissent bien l’histoire commencée, il y a longtemps.
[field author]